La base des inculpés de l'insurrection de juin 1848

Accès
Accès public
Alias
la-base-des-inculpes-de-l-insurrection-de-juin-1848
Captcha
captcha
Catégorie (principale)
Created by alias
Interdire les commentaires
disable_comments
Paramètres d'affichage
display_params
ID
73
Version information
item_screen
JImages
jimages
JUrls
jurls
Langue
Tous
Language associations
lang_assocs
Paramètres de mise en page
layout_params
Sélecteur de mises en page
layout_selection
Méta données
{"robots":null,"author":"","rights":"","xreference":""}
Notify owner
notify_owner
Notification abonnés
notify_subscribers
Gestion des droits
perms
Dépublier
0000-00-00 00:00:00
Publier
2012-06-26 15:19:26
Configuration SEO
seoconf
Information fuseau horaire
timezone_info
Versions
versions
Publish changes
vstate

Cette base a été réalisée par Jean-Claude Farcy, et publiée par le centre Georges Chevrier. Elle se propose, comme son nom l'indique, de vous donner un accès à une liste de fiches concernant 11 662 inculpés jugés par 8 commissions militaires.

Mais rappelons le contexte historique : en 1848, sous le règne de Louis-Philippe, les grandes villes de France font face à un fort taux de chômage consécutif à une féroce crise économique.

 

 

Au mois de février, l'Etat crée à Paris les "Ateliers nationaux", destinés à fournir du travail aux chômeurs qui affluent en masse. Mais le gouvernement change lors des élections d'avril, et n'est pas du tout favorable à ce système. Arguant d'un coût prohibitif, il supprime les Ateliers Nationaux le 20 juin.

C'est immédiatement un tollé parmi les ouvriers, qui protestent rapidement, jusqu'à engendrer une révolte populaire qui éclate du 22 au 26 juin 1848, émeutes que l'Histoire connaît sous le nom de "journées de juin". Violemment réprimées, ces émeutes feront 4000 morts, et plus de 11 000 personnes seront donc inculpées, dont 4000 condamnés à la déportation en Algérie.

Ce sont les noms de ces inculpés que vous pouvez désormais consulter en ligne. Pour chacun, une fiche (retranscrite) fournit des éléments divers. 

Le site : http://tristan.u-bourgogne.fr